Comment connaître son type de peau ?

Avec l’entrée dans l’âge adulte, le type de peau se stabilise et devient alors permanent. Pour autant une très grande partie d’entre nous ne connaît pas son type de peau et achète donc des soins pour le visage et pour le corps de façon aléatoire. Ou alors certains pensent que le type de peau peut se changer et utilisent de mauvais produits dans le but d’avoir une peau normale, fausse idée de la perfection.

Ce n’est pas parce que le type de peau est tout le temps le même que cela signifie qu’il est impossible d’avoir une belle peau. Mais pour cela, la première étape est de connaître son type de peau, de le comprendre et de le respecter.

Quels sont les différents types de peau ?

Il existe quatre types de peau différents : sèche, normale, mixte ou grasse.

Tout vient du film hydrolipidique. La peau est composée de plusieurs couches et chacune joue un rôle précis et nécessaire, contre le froid, la pollution, les microbes, etc. La couche la plus externe est le film hydrolipidique qui est composé de sébum et d’eau. Il a pour mission de limiter l’évaporation de l’eau. Et c’est lui qui détermine notre type de peau.

Ainsi la peau sèche est très fine, elle tire, démange, tiraille. Elle est également considérée comme belle, car les pores sont très peu visibles. Pour son bien-être, elle a besoin d’un soin nourrissant réparateur.

La peau normale est particulièrement rare. Elle est confortable et douce.

La peau grasse a des pores bien visibles, un côté brillant et la peau épaisse. Elle est souvent considérée comme une « mauvaise » peau, car il est délicat d’en prendre soin. D’un autre côté, elle est celle qui présente les signes de l’âge le plus tardif. Au quotidien, elle a besoin d’un soin hydratant régulateur.

Enfin il y a la peau mixte qui est une association de deux éléments. Sur la zone T (le nez et le front), la tendance est grasse. Et sur les joues, on dirait plutôt normales ou sèches.

Ne pas confondre type et état de la peau

L’état de la peau est une situation temporaire, en plus du fait d’avoir la peau grasse, sèche, mixte ou normale. Ainsi il est possible d’avoir une peau sensible, déshydratée (même les peaux grasses ont besoin d’hydratation), terne, à tendance acnéique, mature, etc.

Seule la peau intolérante est un état permanent.

Comment savoir quel type de peau on a ?

Il n’y a rien de bien compliquer à faire pour établir un diagnostique personnel et fiable.

Connaître son type de peau par l’observation

Prenez le temps de vous observer en toute objectivité. Ne cherchez pas à dire « beau/lisse » mais regardez des éléments précis et fiables.

  • À quelle fréquence avez-vous des boutons et des points noirs ? Plus c’est fréquent, plus il est probable que vous ayez une peau grasse.
  • Avez-vous les pores dilatés ?
  • Avez-vous la peau qui brille ?
  • Au soleil, rougissez-vous avant de bronzer ? (les peaux sèches rougissent plus)

Test du type de peau à la maison

Si la simple observation guidée ci-dessus ne vous permet pas d’être totalement convaincu, voici deux petits tests à réaliser, sur une peau propre, sèche, sans aucun produit.

  • Au bout de 10-15 minutes votre peau tiraille et vous avez vraiment envie de mettre une crème hydratante, inutile d’aller plus loin, votre peau est sèche.
  • Passez un mouchoir en papier sur votre nez et votre front. Si des traces de sébum apparaissent sur le papier, votre peau est mixte ou grasse.
  • Pincez votre peau au niveau des joues. Si de nombreuses ridules apparaissent autour du pli réalisé, la peau est sèche, sinon elle est grasse.
  • Regardez-vous dans un miroir à la recherche de pores visibles. Puis reculez un peu du miroir. Si les pores sont toujours visibles, la peau est grasse.

N’oubliez pas que si la zone T et les joues ne réagissent pas de la même façon, c’est tout à fait normal, car ce sont les caractéristiques des peaux mixtes.

Connaître son type de peau avec du scotch

Le test du type de peau avec le scotch est une technique minute que l’on peut faire facilement chez soi. Elle est plus rapide que les méthodes précédentes, mais aussi un peu plus gadget et c’est pourquoi elle est surtout populaire dans les magazines pour adolescents ou magazines féminins.

Pour ce petit test, il faut nettoyer sa peau comme d’habitude et la sécher. Ensuite, il suffit de poser un morceau de scotch sur une joue, un autre sur le nez et un dernier sur le front. Patientez 10 à 15 secondes et retirez les morceaux (sans les mélanger) et observez-les.

De petites particules blanches sur le scotch indiquent une peau sèche. Un film gras est synonyme de peau grasse. S’il n’y a aucune trace, la peau est normale.

Pour rappel, pour avoir la peau grasse, les trois morceaux de scotch doivent avoir un film gras, idem pour la peau sèche, les trois morceaux doivent être similaires. Sinon il est probable que vous ayez la peau mixte, c’est-à-dire avec le nez et le front plus gras que les joues.

Pourquoi savoir son type de peau ?

Une peau « moche » est souvent une peau négligée ou un visage qui ne reçoit pas les soins dont il a besoin. Comprendre la composition de son épiderme, permet d’acheter les bons produits, de les appliquer avec une régularité qui fait du bien et donc d’embellir son visage en ayant un teint plus frais.

Ne cherchez pas à connaître votre peau pour la changer, mais pour apprendre ensuite à l’embellir et avoir une peau parfaite.

Comment connaître son type de peau ?
5 (100%) 1 vote
risus. nec venenatis, id neque. consectetur quis consequat. elit.