Traitements pour soigner l'acné

L’acné est l’un des problèmes de peau les mieux connus, mais aussi les plus redoutés. Il apparaît souvent à l’adolescence, une période où l’on est déjà pas forcément à l’aise avec son apparence physique ou avec les changements qui se produisent en cascade à cette période, physiquement et psychologiquement.

Les boutons d’acné recouvrent le visage et provoquent une gêne chez leur propriétaire, voire parfois la honte, rendant cette maladie, bénigne en soi, véritablement douloureuse. Ils peuvent même se propager dans le cou, le dos ou le thorax. J’en ai moi-même été victime pendant l’adolescence et ça n’était pas drôle tous les jours… D’où l’envie aujourd’hui de vous aider si vous êtes dans la même situation !

Pourquoi certaines personnes ont de l’acné et d’autres non ? Est-ce que toutes les formes d’acné se soignent de la même manière, et si oui, comment ? Je vous livre tous mes conseils et mes retours d’expérience pour en finir avec ces problèmes de peau.

Pourquoi avez vous de l'acné ?

L’acné est le résultat d’un dérèglement hormonal, qui va se ressentir directement sur le follicule pileux, que l’on appelle aussi la racine des poils. À cet endroit existent aussi les glandes dites « sébacées », qui sécrètent du sébum, une substance grasse qui permet d’éviter le dessèchement de la peau. Jusqu’ici, tout est normal.

Mais lors de la puberté ou lors d’autres dérèglements hormonaux, la peau peut se mettre à sécréter du sébum en trop grande quantité. Il s’écoule alors sur la peau. Celle-ci devient par conséquent plus grasse qu’à l’accoutumée, le follicule se trouve obstrué et le pore se bouche. Dès lors, tout est prêt pour que se développe une infection. Les bactéries s’installent et ainsi apparaissent les boutons.

D’autres causes que la puberté peuvent être à l’origine des dérèglements hormonaux. Le stress, par exemple, déjà responsable de beaucoup de maux, peut provoquer et influencer le développement de cette maladie cutanée. De nombreuses cellules nerveuses sont en effet situées près des glandes sébacées. Donc, sous l’effet du stress, leur stimulation provoque à son tour la production de sébum… vous connaissez la suite !

Certains mystères n’ont cependant pas encore été totalement éclaircis, et l’acné peut parfois se développer sans même l’apparition d’un quelconque dérèglement hormonal. Son origine génétique, et donc sa transmission au sein par exemple d’une même famille, n’a pas encore été prouvée scientifiquement, même si l’on peut fréquemment constater une composante héréditaire (si vos deux parents ont souffert d’acné, il est probable qu’elle vous rattrape aussi).

Enfin, les phénomènes d’acné peuvent aussi apparaître lorsque les pores de la peau sont obstrués par d’autres phénomènes. Sans être la cause directe, ils en sont souvent, en revanche, des facteurs aggravants. C’est le cas d’une exposition prolongée au soleil, qui a tendance à épaissir la peau, ou des phénomènes de pollution, qui vont l’empêcher de respirer de manière normale car elle en obstrue elle aussi les pores.

Qui est touché par l'acné ?

C’est durant l’adolescence que l’acné est la plus fréquente. En cause, bien sûr, le dérèglement hormonal global qui affecte le corps à cette période.

Passée celle-ci, elle a tendance à disparaître naturellement et progressivement : lorsque le corps arrive à l’âge adulte, il a trouvé son propre équilibre hormonal et les glandes sébacées retrouvent leur activité naturelle.

Toutefois, il existe de nombreuses autres causes de dérèglements hormonaux, comme une modification du rythme de vie, certains bouleversements ou chocs psychologiques, des changements d’habitude… N’importe qui peut donc souffrir d’acné, quel que soit son sexe ou son âge.

Il est de coutume de penser que l’acné ne touche que les jeunes, et que les adultes sont épargnés. Il n’en est rien ! Si l’acné est en effet particulièrement développé pour les jeunes, les adultes peuvent être touchés également.

Mythes et fausses idées sur l’acné

L’acné est une maladie connue du grand public. Fréquente et voyante, on a facilement tendance à croire qu’on la connaît bien. Mais bien entendu, beaucoup de choses que l’on croit savoir sont en réalité des idées reçues. Démontons-en quelques-unes !

L’acné est le fruit d’une mauvaise hygiène.

D’une manière générale, les boutons apparaissant de manière spontanée sur la peau sont le témoignage d’une infection. Mais si se laver le visage matin et soir suffisait à éviter ou à se débarrasser de l’acné, cela se saurait, croyez-moi !

Dans nos vies modernes, il suffit de se passer la main machinalement sur le visage en sortant d’un transport en commun pour développer une légère infection. Les smartphones sont aussi d’authentiques nids à bactéries, qui n’aident pas à garder une peau aussi propre qu’elle le devrait.

Donc, non : si quelqu’un souffre d’acné, cela ne signifie pas qu’il ou elle ne fait pas attention à lui (ou elle)… Avec exactement le même mode de vie, certain(e)s développeront de l’acné, d’autres non.

Les aliments gras sont à l’origine de l’acné

Sur ce point, le mystère demeure. Rien n’est prouvé scientifiquement. On sait que les aliments gras consommés en très grandes quantités peuvent provoquer la sécrétion de sébum mais, d’après les études réalisées jusqu’ici, le saucisson ne provoque pas plus d’acné que le fromage ou tout autre aliment gras !

En revanche, le régime alimentaire a de rapides et visibles répercussions sur la peau dans son ensemble, la rapidité de vieillissement, son éclat, son élasticité… Avoir un régime alimentaire sain et équilibré ne peut être que bénéfique à votre visage, et atténuer ou contenir votre acné à défaut de vous en débarrasser définitivement.

Les boutons d’acnés sont contagieux

C’est totalement faux. Les boutons d’acné ne sont pas contagieux, quel que soit le type de contact que vous avez avec une personne. Vous le savez désormais, l’acné provient d’un excès de sécrétion de sébum, et ce dérèglement ne peut être que le fruit de votre métabolisme. Aucun risque donc de contagion, même lorsque les boutons sont percés.

Le soleil améliore l’acné

Non, pas vraiment. En tout cas, pas à long terme. Si quelques expositions au soleil permettent d’assécher la peau, et d’arrêter pour quelque temps la propagation des boutons, une forte exposition aux UV favorise en revanche son épuisement, qui va à son tour stimuler les boutons… Ces derniers apparaîtront donc bel et bien, mais à retardement !

L’acné, c’est lorsque l’on a des boutons sur le visage

Non. Contrairement à ce que l’on peut penser, cette maladie n’est pas réservée au visage. Les boutons peuvent aussi se retrouver jusque sur les fesses.

La grande différence avec le visage, c’est qu’on ne montre pas ses fesses tous les jours, c’est donc moins gênant… mais aussi beaucoup plus douloureux.

Vos solutions pour lutter contre l'acné

Les solutions pour lutter contre l’acné sont très nombreuses. C’est en effet une maladie courante, qui peut durer sur de longues périodes, de 4 à 6 ans, et finir par provoquer d’authentiques moments de désespoir… Beaucoup de solutions ont donc été expérimentées par les patient(e)s au fil des ans !

Tout d’abord, le plus courant, le traitement local. Il consiste à appliquer directement une crème ou une pommade sur les zones infectées. Notez bien que lorsque vous traitez l’acné localement, vous devez commencer par un nettoyage de peau. Il peut alors être fait de manière dermatologique, c'est-à-dire que le praticien va micro-inciser la peau pour en extraire les comédons. C’est un peu douloureux, mais diablement plus efficace. Ensuite, le traitement est appliqué directement sur le bouton.

Il existe également des traitements oraux. Concrètement, il s’agit d’ingérer un médicament, souvent antibiotique, qui a pour rôle de réguler la sécrétion de sébum. Cela peut donc s’avérer plus efficace encore en cas d’acné doublée d’inflammation de la peau. Ce traitement de l’acné par voie orale est souvent sollicité pour les acnés plus violentes, et dont les traitements provoquent de lourds effets secondaires.

Mais, quoi qu’il arrive, je vous conseille de vous rendre chez un spécialiste pour traiter efficacement votre acné si les boutons persistent. En effet, un suivi personnalisé et régulier est indispensable pour la bonne prise en charge médicale de la maladie.

L’auto-médication est d’autant plus dangereuse pour ce genre de maladies qui sont très courantes : vous entendrez tout et son contraire, parce que certaines solutions peuvent avoir d’authentiques résultats chez certain(e)s et présenter au contraire de fâcheux effets indésirables chez les autres.

Si vous voulez suivre une bonne méthode, j'ai suivi les conseils de la méthode "plus jamais d'acné" et c'est vrai qu'avec de simple geste mon acné a réduit de plus de moitié. En savoir plus sur la méthode plus jamais d'acné

Mieux vaut donc se référer à votre dermatologue : chaque peau est unique et réagit différemment aux divers traitements.

Les effets secondaires des traitements lourds contre l’acné

Les meilleurs traitements anti-acné

Heureusement, il existe d’autres moyens efficaces pour traiter l’acné, plus doux, sans tous ces effets secondaires néfastes.

Pour ses formes les moins sévères, vous trouverez toute sorte de crèmes et autres produits en pharmacie ou sur Internet. Ils agissent plus ou moins tous de la même manière (j’en ai essayé beaucoup) : leur principe est d’assécher le bouton et de le désinfecter afin de l’éliminer tout en évitant la propagation de la bactérie.

Ces traitements sont plutôt efficaces mais relativement chers à l’usage, et peuvent s’avérer inopérants dans le cas de certaines affections sévères.

C’est pourquoi depuis quelques temps apparaissent de nouveaux types de remèdes, comme la Differine, le Skinoren ou la Diane 35. Chacun agira de façon différente. Diane 35, par exemple, est une pilule contraceptive de la troisième génération : c’est donc par ses effets sur le plan hormonal qu’elle a des répercussions sur l’acné.

La Differine agit en revanche par l’intermédiaire d’une molécule proche de l’isotrétinoïne, mais aux effets secondaires à priori moins puissants et moins redoutables. Nous étudions chacun de ces produits plus en détails sur notre site.

Sachez qu’il existe aussi des remèdes anti-acné naturels… Certes, ils seront inopérants dans les affections les plus lourdes, mais voici quelques astuces de grand-mère que j’ai essayé ! Toutes ne marchent pas pour tout le monde, et les résultats peuvent être très variables, mais certaines pourront vous faire aussi du bien au quotidien.

Notez toutefois qu’elles peuvent entrer en contradiction avec un autre traitement. Même avant d’employer un traitement naturel, demandez toujours conseil à votre médecin traitant ou à votre dermatologue.

● L’argile : elle a des propriétés cicatrisantes, adoucissantes et purifiantes et agit directement contre les bactéries qui provoquent la création des boutons. Le mieux est alors de s’appliquer un masque d’argile une fois par semaine.

● La tomate : disposée en rondelle sur votre peau, pendant vingt minutes, tous les jours pendant 10 jours, elle peut être un joli remède contre l’acné. La tomate est très riche en minéraux et vitamines antioxydantes, a des vertus nettoyantes, cicatrisantes et anti-infectieuses.

● Le citron peut aussi être efficace, car l’acide ascorbique qu’il contient dessèche les boutons : appliquez le jus de citron frais sur un coton-tige, tamponnez les zones à boutons et rincez à l’eau claire 30 minutes après l’application. Ce remède naturel est à éviter si vous avez une peau qui réagit facilement.

Remèdes et conseils simples à appliquer tous les jours pour éviter l'acné

D’une manière générale, ainsi que nous l’avons évoqué plus haut, le mode de vie peut contribuer à la bonne santé de votre peau et à la régulation du stress, donc à apaiser votre acné.

Pensez donc à vous nettoyer le visage deux fois par jour, matin et soir, avec un savon doux, sans parfums ni Paraben, par exemple un savon d’Alep. Rincez bien puis essuyez scrupuleusement (avec bien entendu une serviette propre !). Cela l’aidera à respirer et permettra à vos pores de ne pas être trop bouchés.

Quoi qu’il arrive, évitez de toucher vos boutons afin de ne pas répandre les bactéries sur votre peau et qu’elles ne puissent pas infecter les autres follicules.

Le cas échéant, démaquillez-vous bien avant d’aller dormir, systématiquement, et mangez équilibré : ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré.  Ces gestes simples doivent être effectués quotidiennement pour un meilleur résultat.

Où acheter un traitement anti-acné ?

Vous trouverez des traitements anti-acné à peu près partout où vous en aurez besoin, que ce soit dans la parapharmacie d’une grande surface ou sur Internet.

Si vous achetez depuis Internet, veillez à le faire via des plateformes connues et respectables. Vérifiez toujours la page « Mentions légales » pour vous assurer que rien n’est secret ou caché, que les équipes derrière le site sont effectivement joignables.

Dans tous le cas, avant d’utiliser ou même d’acheter le moindre traitement, aussi léger qu’il vous paraisse, parlez-en d’abord à votre médecin ou votre dermatologue. Y compris de la plateforme à laquelle vous souhaitez avoir recours si vous achetez en ligne.

Quoi qu’il en soit, si vous souffrez ou avez souffert d’acné, n’oubliez pas que vous tiendrez bientôt votre revanche ! Car, c’est désormais prouvé : les peaux à tendance acnéique vieillissent moins vite que les autres.

Problèmes d’acné
5 (100%) 2 votes
suscipit libero. vulputate, venenatis, mattis risus. diam id